Nous recherchons
Shadow Priest
Priest
Arcane Mage
Fire Mage
Frost Mage
Mage
Realm Rank 7
Region Rank 714
World Rank 1266

Une page qui se tourne

Holypie a posted Nov 6, 14
Ainsi s'achève (bientôt) une extension de plus. Et pas des moindres. Alors oui, on viendra me dire que niveau ambiance avec les pandas kikoo et autres créatures "mignonettes", ce n’est pas ce qui s'est fait de mieux. Mais à côté de cela, concernant le PvE en particulier, la plupart des joueurs seront d'accord avec moi si je dis que Blizzard s'est très bien débrouillé. Une petite balade dans le temps, ça vous dit ? Alors suivez le guide.

25 septembre 2012 - MoP 3,2,1, partez

Quelques intrépides gaillards de Ner'zhul rassemblés sous la bannière CRASH TEST décident que l'enjeu PvE ne se joue pas sur un serveur dépeuplé mais trouve tout son intérêt sur un serveur vivant et grouillant de joueurs tel qu'Ysondre. Après une migration longue de quelques secondes, ils débarquent dans ce nouveau monde plein de richesses et d'opportunités. Malheureusement (ou plutôt heureusement), le nom de guilde ne peut rester tel quel, et c'est ainsi que naît Slow Motion, petite guilde, pleine d'ambition mais sans grand talent (pour une partie des joueurs). Un peu de pexing et donjoning (oui oui, ça se dit - dans ma tête) plus tard, la petite communauté décide de tape dans le gras, le raiding, principal intérêt de chaque extension.
Après un recrutement difficile au vu de la notoriété inexistante de la guilde fraichement débarquée sur Ysondre, Slow Motion parvient tant bien que mal à mettre sur pied un roster pour débuter l'aventure PvE MoP. Et alors, cette aventure, que peut-on en dire ?

5 novembre 2012 – Une volonté à toute épreuve…

La volonté de l'Empereur s'incline devant nos vaillants gaillards. Premier grand défi relevé. Ouf. On s'attaque au HM ? Allez, en avant.

30 janvier 2013 – …mais qui finit par être brisée

Euh 30 janvier ? N'y a-t-il pas une erreur de frappe ? Il s'est passé quoi entre temps ? Et bien tout et rien. Très peu de régularité, beaucoup de remise en question et un recrutement médiocre. Mais cela a tout de même permis à Slow Motion de terrasser le maître de la première instance.

Petit bilan intermédiaire : les premiers raids

Les premiers raids ont été un renouveau pour moi. Après la cata-strophe qu'a été Dragon Soul, le Caveau, le Coeur et la Terrasse m'ont redonné de l'espoir quant au Raiding HM que propose Blizzard. Les mécanismes des combats sont très bien conçus avec une variété plus vue depuis longtemps. Petit point négatif : certains fights qui remplacent les barres d'action (Un'sok, c'est toi que je vise, bâtard) et progression HM irrégulière. N’ayant pas terminé les deux dernières instances, je m’abstiendrai de jugement quant aux boss concernés.

6 mars 2013 - Roi Tonnerre, foudre, orage, éclair, tempête et tout le tsoin tsoin

Ola garçon, on se calme avec toute cette électricité, il ne faudrait pas péter un plomb (ha!). Bon, je passe sur la superbe île qui se débloque en fonction de l'assiduité des joueurs. Revenons-en au bon vieux PvE qui tâche. Et des tâches, il en aura faites... sur le sol....et les murs....avec le sang de Slow Motion. Et en premier lieu, Jurassic Park, alias Horridon, qui en a mis plein la vue à nos joyeux lurons. Coups de queue, coups de cornes, trolls en tous genres n’ont eu qu’un résultat : un bilan de victimes proche de celui de 39-45.

***En attendant, Holypie se pavane en uniforme dans les montagnes helvétiques***

Flash forward de quelques semaines....ou plutôt de plusieurs mois.

3 septembre 2013 - Lei Shen chute

Enfin ! Lei Shen est vaincu ! Vraiment ? Comment se fait-il ? Slow Motion serait-elle devenue compétente ? Ah, on me dit dans l'oreillette que le Roi tonnerre a glissé sur une peau de banane. Info ou intox ? Dieu seul le sait.

Ra Den s'étouffe avec une banane quelques jours plus tard. Conspiration Illuminati ou technique secrète ayant pour but de nous faire cesser de manger des fruits jaunes de forme si phallique ? A vous de trancher.

Cela étant, Slow Motion parvient à terminer le marathon dans les temps (même si ce marathon a été raccourci de 8 km pour qu'un plus grand nombre de participants qui s'étaient arrêtés en chemin, à bout de souffle, parviennent à la ligne d'arrivée.

Petit bilan intermédiaire : Trône du tonnerre

Mais dites-moi. C’est de mieux en mieux. En effet, après un début d’extension de qualité, Blizzard nous surprend par un nouveau raid palpitant. Bien qu’une partie des combats reste plutôt pauvre en mécanismes innovants (Conseil, ), la majorité des boss est un régal (du moins au niveau de la strat). Que ce soit Durumu, Maegara, , tous ces combats ont changé notre manière de voir les combats et ont nécessité un certain temps d’adaptation. Lei Shen, quant à lui, n’était pas d’une difficulté particulière au niveau de la stratégie à adopter, mais pour ce qui est de l’exécution et du dps à fournir….c’est une autre histoire. Je ne parlerai pas de Ra Den, que nous n’avons pu tester que sous sa forme diminuée… sans grand intérêt.

10 septembre 2013 - Siège d'Orgrimmar, me voici, me voilà

Et c’est parti pour le dernier patch de contenu de l’extension. Ça se bouscule dans les starting blocks. En une semaine, pandas, robots géants, dinosaures (encore ?!?) et autre monstruosités tombent les uns après les autres. Seul le maître des les lieux survit à l’intervention musclée digne des plus beaux films américains des membres de Slow Motion. Une semaine de plus et plus de Garrosh. Ça, c’est fait. HM, nous voilà.

9 juillet 2014 – Garrosh sombre dans la folie

Wow (ha bis !). Il en aura fallu du temps pour venir à bout du grand méchant loup de l’extension. Dix moi de calvaire et de rebondissements qui ont forcé Slow Motion à poser un genou à terre, si ce n’est pas les deux. Mais grâce à une équipe d’officiers compétente (et vlà que je m’autosuce!) et un noyau de joueurs soudés, la guilde s’est relevée. Et grâce à un roster grossi et une détermination sans faille, elle s’en est allée mettre une raclée au dernier rempart qui s’élevait devant elle.

Été 2014 – Engagez-vous, rengagez-vous qu’ils disaient

Petit flashback à la Blizzcon 2013. Un des plus grands bouleversements concernant WoW allait s’y profiler. Blizzard annonce que la prochaine extension ne comporterait plus de raids héroïques à 10 ou 25 joueurs, mais obligerait les guildes voulant évoluer au plus haut niveau de rassembler 20 joueurs. Oh malheur ! Zis iz ze end of ze weurld! Par Toutatis, le ciel nous tombe sur la tête !

Revenons en été 2014. Pour se preparer au changement de format des raids, Slow Motion débute son recrutement séléctif des meilleurs joueurs EU (sisi !) en espérant mettre sur pied le roster ultime. Pour savoir si tel est bien le cas, il faut encore attendre un peu, le temps que Grom, Garrosh, et toute la clique d’orques décident de nous laisser traverser leur portail !

Bref, rien de passionnant durant cet été 2014. Ça recrute, ça farm, ça se stuff, ça part en vacances et, pour ne pas trop perdre ses bonnes vieilles habitudes, ça râle un peu.

15 octobre 2014 – Orgrimmar…marre…marre d’Orgrimmar

Voilà plus d’an que des milliers de joueurs à travers le monde arpentent chaque semaine la capitale de la Horde. « Sur votre droite, vous pouvez apercevoir l’hôtel des ventes avec ses gobelins captifs, sur votre gauche, vous trouverez un joli jeu de boîtes à empiler et à ouvrir – attention, le contenu est … mortel –, devant se trouve Jurassic Park (bon écoutez, là c’est trop. Stop avec ces dinosaures à la fin !) et au bout du couloir, vous verrez un malade mental égocentrique schizophrène raciste et imbu de pouvoir. Des qualités ? Aucune, à part peut-être qu’il aime les étoiles. C’est beau les étoiles. »

Le patch tant attendu est déployé ! On change la donne d’à peu près tout. On raid à 20, toutes les valeurs ont perdu quelques zéros, les métiers servent plus à grand-chose (les ingénieurs ont troqué leurs chaussures d’Usain Bolt pour des chaussures de ski ; alors oui, ça dure plus longtemps, mais ça va moins vite aussi…beaucoup moins vite), les personnages sont passés sur le billard et ne ressemblent plus (vraiment) à des poupées maléfiques aux cheveux en papier mâché, les démos pètent tous les compteurs de dps (ah non, finalement ça, ça n’a pas changé). SoO devient une grosse blague et est autant soporifique qu’un album de Mireille Mathieu. Mais bon, ce n’est que pour un mois donc on se contente de ce qu’on a et on rouspète dans sa barbe.

Petit bilan intermédiaire : Siège d’Orgrimmar

SoO a apporté son lot de nouveauté, surtout au niveau des barres additionnelles. Et que je t’en mette à toutes les sauces (Norushen, Sha, Butin, Garrosh). Pour ce qui est des combats, la diversité était de mise et l’on a pas eu le temps de s’embêter…Sauf pour les trashs que Blizzard a voulu nous faire passer pour des boss. Oui je m’adresse à vous, c*** de Galakras et de butin. Autrement, tout le monde a eu son moment de gloire et c’est tant mieux : de la réflexion pour les dps sur les Klaxxi (lol), du serrage de fesses pour les healers sur Thok et un défi à la hauteur pour les tanks qui cachent le dps qui sommeille en eux sur Blackfuse. Un nombre suffisant de boss, des combats variés, des mécanismes intéressants : que demander de plus ?

Bilan final – c’est une belle journée, une si belle journée qui s’achève

Alors, que doit-on tirer de cette extension aux allures de zoo ? Pour ma part, le contenu PvE n’a jamais été aussi bien travaillé et abouti depuis longtemps. J’admets que tous les boss n’étaient pas du plus haut niveau, mais dans l’ensemble, l’aventure a été largement positive. Gros bravo pour Blizzard pour leur travail sur les raids. Petit bémol : éviter peut-être de faire patienter les joueurs plus d’un an pour sortir du nouveau contenu…

L’histoire entourant les pandas ne m’a pas fasciné et je trouve que l’atmosphère était un peu trop à la rigolade et au « kikooland ». Certains ne seront pas d’accord.

En ce qui concerne la guilde, MoP a été très enrichissant. Slow Motion a commencé très bas et a dû se construire au fur et à mesure des patchs. Nous avons traversé des périodes difficiles, que ce soit parfois au niveau de l’ambiance, du ras-le-bol omniprésent ou surtout du roster irrégulier. Toutefois, nous sommes parvenus à recruter des joueurs de qualité qui ont su faire avancer la guilde comme jamais avant. Même si cette extension reste en demi-teinte, nous avons réussi à créer un noyau de joueurs très soudés et prêts à se battre pour garder la tête hors de l’eau lors de coups durs et ça, ça n’a pas de prix. J’espère à présent que la guilde parviendra à obtenir des résultats au niveau de ses ambitions.

En tout cas, merci à tous, aux plus fidèles adhérents comme aux nouvelles recrues, d’avoir fait un bout de ce chemin que l’on appelle WoW en ma compagnie. Je vous revois pour de nouvelles aventures dans quelques semaines.

À plus.

Holypie

***Holypie s’en va se pavaner en uniforme dans les collines helvétiques***


 







Mamaours Tant d'émotion, j'en ai mes petits yeux porcins tout humides.
Trsiha Holy président Holy président OUAIIIIIIIIIIIIIIIIII
Hünsmasher Merci à toi Holy, quoiqu'on puisse te reprocher vis à vis de tes relations humaines (dis bonjour quand tu arrives sur ...

Garrosh Heroic

Holypie a posted Jul 18, 14
"Oui Monsieur. Nous venons de recevoir le rapport. En effet, il serait hors d'état de nuire. Par quel moyen ont-ils accompli cette prouesse ? Tout est dans le rapport, Monsieur..."

Au soir du 10 septembre 2013, une opération d'infiltration était lancée, nom de code : c'est foutu! Dans le cadre de cette opération, un groupe d'élite a été envoyé pour mettre fin aux agissements du roi de la pègre Garrosh Hellscream et démanteler son cartel qui, selon des informations fiables, avait mis la main sur une substance violacée. Les experts ont attribué à cette substances des effets psychoanaleptiques ainsi que d'autres effets plus marquants : augmentation considérable de l'endurance et de la force physique de l'individu et mutations apparentes. 

La mission était loin d'être une partie de plaisir. Avant d'atteindre la pièce centrale où était abrité Garrosh, les troupes d'élite ont dû affronter les plus féroces lieutenants du baron de la mafia. Au fil des semaines, le groupe spécial franchissait les obstacles qui se dressaient devant lui: créatures aquatiques, manifestations de l'orgueil, dragons cracheurs de feu, chamanes corrompus, généraux véreux, soldats dopés, monstres préhistoriques, spécialistes en armements et explosifs, insectes sectateurs. Bien que toutes ces créatures ont donné plus ou moins de fil à retordre à notre équipe, rien n'atteignait ne serait-ce que la cheville du maître des lieux.

Jour après jour, semaine après semaine, mois après mois, le groupe d'élite devait se replier après plusieurs heures de combat acharné. Il est nécessaire d'ajouter que Garrosh s'était particulièrement bien préparé pour cet affrontement final. Il avait en sa possession une quantité illimitée d'armes émettant une aura mortelle, des étoiles de la mort et des renforts à volonté. Mais il était surtout parvenu à perfectionner la substance chimique qu'il tirait de l'énorme coeur faisant office de chandelier. Grâce à cette substance, il parvenait à décupler sa force et même à faire vivre à d'autres personnes les hallucinations auxquelles il était en proie; des hallucinations dépeignant la fin du monde, précise le rapport. 

Il a fallu également composer avec les problèmes logistiques. Le groupe, loin d'être uni, s'est quelque peu désagrégé et certains membres ont abandonné. Plusieurs vagues de recrutement, plus ou moins fructueuses, ont été nécessaires pour pouvoir retourner croiser le fer avec le calife des stupéfiants. 

Ce n'est qu'au soir du 9 juillet 2014, après près de dix mois d'opérations, que Garrosh a été mis à genoux. Vaincu, il a été remis aux autorités de Pandarie pour être jugé "équitablement". Le cartel a été démantelé. L'opération "c'est foutu" est un succès.

"Quels sont les ordres à présent Monsieur ? Il n y en a pas ? Que dois-je alors leur annoncer ? Repos jusqu'à nouvel ordre, très bien Monsieur. Je vous tiens au courant. À très bientôt Monsieur. Si vous le dites..."

Garrosh HM

Tanks: Heals: Dps:

Trsiha         Mamaours         Bloodfløwerz
                Ketan         Easytroll
        Elwir
        Holypie  
        Hünsmasher
                                                                                        Laryon
                                                                                        Lüxxuh
                                                                                        
äzaghäl Bonjour , je me permet même si la relation avec vous n'est plus la même qu'avant à vous féliciter . C'est mérité v ...
Hünsmasher C'est peut être pour ça que les boss tombent ; )
Arwènn a snif on voit plus petite fleur sur la main page

Paragons Heroic

Holypie a posted Apr 3, 14
Mesdames et Messieurs, quelle soirée inoubliable. Il faut dire que sur le papier, la rencontre s'annonçait des plus alléchantes, une de ces parties à dix contre dix qui restent dans les annales. 

Pourtant, la confrontation  n'avait même pas débuté que les difficultés surgissaient déjà pour une équipe. En effet, le capitaine de l'équipe jouant à domicile a décidé de ne pas prendre part à la rencontre, n'ayant selon ses dires pas le coeur à participer à l'événement. C'était donc à neuf contre dix que l'équipe des "Cafards" allait défendre ses couleurs (surtout sa couleur en vérité...). 

Il n'aura pas fallu attendre plus de quelques secondes pour que les équipes déploient tous leurs efforts pour essayer de prendre le dessus sur leurs adversaires. Et ce rythme effréné n'allait pas ralentir d'un iota tout au long de la rencontre. Les équipes ont du faire étalage de toute leur panoplie de techniques : coups bas, lancers, tirs rapides, tornades et autres spécialités. Il paraitrait même que certains joueurs se seraient injectés des substances illicites. Info ou intox, à vous de juger même si les joueurs concernés réfutent catégoriquement les faits. L'équipe extérieure aura dû se reposer sur les liens qui les rapprochaient (parfois un peu excessivement...) pour tenir tête à l'assaut hargneux de l'adversaire.

Il faut tout de même noter que la rencontre ne s'est pas déroulé sans heurts. À la 4e minute, Gurock a été mis à terre par les attaques incessantes de Iyyokuk. On s'imaginait que la rencontre était terminée pour le joueur, pourtant coriace. Mais après l'intervention du personnel médical, il s'est relevé tel un guerrier pour mener la charge. Rebelote à la 6e minute, mais cette fois, la victime de Iyyokuk a été Eteyrna qui s'est écroulé sous le feu de l'ennemi. Le genou à terre mais la conviction inébranlée, le dossard bleu s'est littéralement réincarné pour revenir dans le match tel un éclair.

C'est donc après dix longues minutes et l'abandon successif de l'équipe d'hexapodes que la troupe des "Fous du veau lent" ont remporté la victoire. Fait insolite, quelques secondes avant la fin de la rencontre, Mamaours a perdu l'équilibre et s'est fait littéralement écrasé par le poids du dernier adversaire encore debout. Il ne se sera relevé qu'après le dernier coup de sifflet, encore sonné par l'expérience qu'il venait de vivre. 

Une très belle rencontre donc qui nous fait envie de voir ce que cette équipe plutôt insolite, et qui nous avait habitué à des résultats quelque peu décevants, pourra montrer lors de la finale prochaine.


PS : Je félicite celle ou celui qui trouvera toutes les références et allusions présentes dans ce texte.

Paragons

Tanks: Heals: Dps:

Orokh         Mamaours         Ëteyrna
Holypie         Ketan         Gurock
        Lëiwàn
        Easytroll     
        Màkô
                                                                                        Totally
Janesh a Mouahaha, Holypie, quelle plume !
Mamaours J'ai glissé, chef !
Eteyrna a Mamaours perdant l'équilibre, une véritable histoire d'amour !
william07380   joined Slow Motion Guild
william07380   created a new thread Candidature Yükünkün Drood Resto in the Candidatures forum
Lehm   created a new thread Lehm - Sp in the Candidatures forum
View more posts...
Online users (0)
No users online.
Today: 31 Unique Hits: 11,180
Notices